| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Maladie et rupture du contrat de travail

lundi 22 mai 2006

La chambre sociale de la cour de cassation a décidé le 17 janvier 2006 par un rejet qu’ "au cours des périodes de suspension du contrat de travail, l’employeur ne peut résilier le contrat de travail à durée indéterminée que s’il justifie, soit d’une faute grave du salarié, soit de l’impossibilité où il se trouve, pour un motif non lié à l’accident ou à la maladie d’origine professionnelle, de maintenir le contrat.

Est nul le licenciement d’un tel salarié dès lors que l’employeur, connaissant la volonté de celui-ci de faire reconnaître le caractère professionnel de sa maladie, n’invoquait pas l’un des motifs susvisés".

Bulletin d’information de la cour de cassation n°638 du 15 avril 2006


VOIR EN LIGNE :

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Prévention, aptitude et médecine du travail
La saga de l’assurance Responsabilité civile professionnelle
Ce que change la définition du conjoint collaborateur
Droit du travail - Actualité du jour
Affichage légal dans la salle d’attente du médecin
Accident du travail, maladie professionnelle : qui décide ?
Refus ou absence du salarié à la visite médicale du travail

THÈMES ABORDÉS

Droit du travail
Législation et verres correcteurs (2/2)
La résiliation unilatérale d’un contrat d’exercice libéral
Incapacité, invalidité et handicap
Le contrat première embauche : la folie
Protection des logiciels & des contenus médias  
Dernières parutions en droit de l’entreprise  
Liens maladie-travail  
Fiche de méthologie pénale et accident du travail  
Justice et responsabilité des médecins du travail  
Reclassement, employeur et médecin du travail  
Inaptitude du salarié et reclassement  
Accident du travail et reclassement  
Médecin collaborateur salarié : un retard justifié  
Visite de reprise du travail obligatoire  

Jurisprudence
Des produits de santé défectueux...
Cologne, la circoncision et le Sida
Les implications de l’affaire Perruche
Confusion dans la composition du Conseil national de l’ordre des médecins
Le médecin face aux limites de l’obligation d’information
Etat du droit et optométrie en 2006
La prescription d’un antibiotique sans surveillance médicale est-elle une faute ?
La Cour de cassation a-t-elle mis le feu aux poudres ?
Naissance d’un enfant handicapé : l’avis du Conseil d’Etat
Les fondements de la responsabilité médicale
Kinésithérapie et droit de la santé : un site d’experts  
Exercice illégal de la profession d’infirmier  
Contamination par le virus de l’hépatite C au cours de transfusions sanguines  
Quand un cabinet devient établissement de soins  
Ménagez vos chèvres  
Accident du travail et VIH  
Pacs et procréation médicalement assistée avec tiers donneur anonyme  
Sang contaminé et réparation du dommage  
Refus de traduire un pharmacien en chambre disciplinaire  
Isomeride et défectuosité  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Le code du travail en consultation gratuite
Protection des logiciels & des contenus médias
Déclaration 2008 : un avocat fiscaliste gratuit à Paris
Allaiter au travail
Une aide pour les cotisations personnelles destinée aux travailleurs indépendants
Loi et santé au travail des salariés
Mise sous surveillance des revenus des professions libérales de santé
Des papys dans les start-up ?
Quand un cabinet devient établissement de soins
Afssaps et PME

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5