| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Conservation et protection des dossiers médicaux

jeudi 9 mars 2006

Article 73 (article R.4127-73 du code de la santé publique)

Le médecin doit protéger contre toute indiscrétion les documents médicaux concernant les personnes qu’il a soignées ou examinées, quels que soient le contenu et le support de ces documents.
Il en va de même des informations médicales dont il peut être le détenteur.
Le médecin doit faire en sorte, lorsqu’il utilise son expérience ou ses documents à des fins de publication scientifique ou d’enseignement, que l’identification des personnes ne soit pas possible. A défaut, leur accord doit être obtenu.

cnom.gif

Sur le site de l’Ordre national des médecins, les commentaires du Conseil révisés en 2003.

Voir aussi :

- Faut-il garder un œil sur ses dossiers ?

- Le dossier médical face à la gestion des risques juridiques et financiers


VOIR EN LIGNE :

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Le médecin face aux limites de l’obligation d’information
La faute caractérisée et la notion de probabilité
Les sinistres médicaux déclarés semblent moins nombreux que prévu
Diplômes de la communauté européenne
Le médecin face aux maltraitances sur mineurs
Petit guide juridique du consommateur de chirurgie esthétique non réparatrice
Afficher les tarifs : une obligation commune à tous les professionnels de santé
Ecole et certificats médicaux
Faut-il garder un œil sur ses dossiers ?
Le forfait d’adaptation des lentilles de contact

THÈMES ABORDÉS

Dossier médical
Le dossier médical face à la gestion des risques juridiques et financiers
Le dossier médical de Google
Conservation des dossiers de consultations privées à l’hôpital public
Le dossier médical personnel
Evolution de l’accès des ayants-droit au dossier médical
L’Interne face au dossier médical
Le secret médical à l’aune de la Convention européenne des droits de l’homme
L’accès direct du patient au dossier médical en cabinet libéral
Déclaration des fichiers médicaux à la CNIL  
Convention européenne des droits de l’homme et dossier médical  
Le droit médical avec Quintura  
Dossier médical en 2004  
Tout sur le dossier médical personnel  
Fichiers, traitement de données et recherche médicale  
e-DMP : aspects juridiques  
Combien de temps faut-il conserver les documents santé ?  
Conservation des dossiers de consultations privées à l’hôpital public  
Hébergement du dossier médical  

Santé publique
Les médecins généralistes victimes du virus H1N1
Les infections nosocomiales (2/2)
Renouvellement de la prescription de lunettes par l’opticien
La déclaration de choix du médecin traitant
Bon de transport : mode d’emploi
Responsabilité pour faute d’un médecin psychiatre
Refus ou absence du salarié à la visite médicale du travail
Chercheurs en droit de la santé
Les médecins sont-ils des dealers ?
Docteur, je vous donne mon cœur !
Liens maladie-travail  
Grand froid et produits de santé  
Le bilan de 10 ans de matériovigilance  
Tatouage et piercing : le trou législastif enfin calligraphié  
Publicité sur le tabac et Convention européenne des droits de l’homme  
Une charte de qualité pour les logiciels d’aide à la prescription  
Loi de financement de la sécurité sociale pour 2009  
Communication sur Internet des entreprises pharmaceutiques  
Recommandations et bonnes pratiques en épidémiologie  
Syphilis : en verra-t-on le bout ?  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Combien de temps faut-il conserver les documents santé ?
Restriction des bons de transport
Levée de l’anonymat dans les centres de dépistage : les garanties de la CNIL
Belgique : une meilleure protection des données médicales confiées à l’assureur
Scolarité : une demande de certificat médical n’est justifiée que dans certains cas parfaitement définis
Code de déontologie des masseurs-kinésithérapeutes : une vraie nouveauté ?
Cadre juridique du métier de pharmacien
Collaborateur salarié : les contrats proposés par l’Ordre des médecins
Loi de financement de la sécurité sociale pour 2009
La certification des logiciels d’aide à la prescription officialisée

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5