| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Accidents médicaux, affections iatrogènes et infections nosocomiales

dimanche 12 février 2006

L’office national d’indemnisation des accidents médicaux, affections iatrogènes et infections nosocomiales a vu le jour par un décret du 29 avril 2002 à la suite de la Loi 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé.
Toute personne souhaitant obtenir des informations sur l’indemnisation peut contacter cet établissement public administratif

du lundi au vendredi de 14h à 20h

au 0810 51 51 51 (numéro azur).


VOIR EN LIGNE : Office national d’indemnisation des accidents médicaux, des affections iatrogènes et des infections nosocomiales

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Unions : des dispositions législatives insuffisantes
Infection nosocomiale et responsabilité de plein droit du praticien libéral
Les médecins généralistes victimes du virus H1N1
Traitez... vos déchets !
Le secret médical n’est plus...
La résiliation unilatérale d’un contrat d’exercice libéral
Responsabilité pour faute d’un médecin psychiatre
Des médecins libéraux réquisitionnés dans l’Essonne
Sécurité sociale et représentativité syndicale des médecins
Le contrat première embauche : la folie

THÈMES ABORDÉS

Infection nosocomiale
Les infections nosocomiales (1/2)
Commissions régionales de conciliation et d’indemnisation : un succès
L’ingérence du législateur dans le cours d’une procédure judiciaire
Les infections nosocomiales (2/2)
Hygiène et prévention du risque infectieux en cabinet médical ou paramédical  
Obligation de résultat et infection nosocomiale  
Le droit médical appliqué à l‘ophtalmologie médicale et chirurgicale  
Accidents médicaux, affections iatrogènes et infections nosocomiales  
Responsabilité du fait d’une infection nosocomiale  

Médecine
Les implications de l’affaire Perruche
Le médecin soumis à la publicité
La prescription d’un antibiotique sans surveillance médicale est-elle une faute ?
Les sinistres médicaux déclarés semblent moins nombreux que prévu
Afficher les tarifs : une obligation commune à tous les professionnels de santé
La violence en médecine
Implications juridiques d’un défaut de diagnostic de corps étranger intra-oculaire
Médecine, Europe et amnistie
Législation et verres correcteurs (2/2)
Rédaction
Un label pour les sites santé  
Garde d’un médecin et réquisition  
Scolarité : une demande de certificat médical n’est justifiée que dans certains cas parfaitement définis  
Nombre de cas de maladie de Creutzfeldt-Jakob  
Combien de médecins y a-t-il en France ?  
Le conseil de l’ordre des médecins n’est pas seul juge  
Combien de temps faut-il conserver les documents santé ?  
Les critères médicaux d’admission en affection de longue durée remis en question  
Du mésusage du terme « certain » dans une expertise  
Avenants de fin d’année  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Afssaps : arrêt de l’oxacilline orale et intramusculaire et de la cloxacilline intramusculaire
Le dépistage obligatoire et gratuit de la surdité neonatale a été voté par l’Assemblée nationale
L’affaire Tarpin met en difficulté l’institution ordinale
L’affaire Smet-Delajoux : défaut d’information ?
Le défaut d’information médicale du patient est passible de sanction
HPST : le recul de Roselyne Bachelot
Les ordres désapprouvent les procédures de coopération entre professionnels de santé
Forfait hospitalier : 18 euros depuis le 1er janvier 2010
Certificats de complaisance : un médecin bordelais mis en examen
La chirurgie plastique face aux poursuites pénales

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5