| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Loi de financement de la sécurité sociale pour 2009

samedi 3 janvier 2009

La Loi de financement de la sécurité sociale pour 2009 du 17 décembre 2008 a été publié au Journal Officiel le 18 décembre 2008.

Le projet a été présenté en Conseil des ministres le 13 octobre 2008 par Eric Woerth, Roselyne Bachelot-Narquin et Xavier Bertrand et il a été adopté en première lecture par l’Assemblée nationale le 4 novembre 2008 et par le Sénat, avec modification, le 20 novembre 2008. Le texte définitif déposé au Parlement a été adopté le 27 novembre 2008, le Sénat ayant adopté le texte mis au point par la Commission mixte paritaire, texte déjà adopté par l’Assemblée nationale le 26 novembre 2008. Mais le Conseil constitutionnel a été saisi de recours déposés par plus de 60 députés le 1er décembre 2008 et par plus de 60 sénateurs le 2 décembre 2008, et a validé l’essentiel du texte par une décision du 11 décembre 2008.

L’objectif de retour à l’équilibre en 2012 a été abandonné

Afin de tenir compte de la crise financière, le nouveau texte prévoit une hausse du déficit de 10,5 milliards d’euros au lieu de la baisse à 8,9 milliards du projet initial, le déficit actuel étant de 9,3 milliards.

L’objectif est de limiter l’augmentation des dépenses de santé à 3,3% en réduisant le déficit de l’assurance maladie de 2,2 milliards par " un renforcement de la maîtrise médicalisée et des efforts d’efficience pour contenir la progression des soins de ville et de l’hôpital".
Des recettes supplémentaires proviendront notamment de la hausse de la taxe sur le chiffre d’affaire des assurances complémentaires, de l’instauration d’un forfait social de 2 % acquitté par l’employeur sur l’intéressement, la participation, l’épargne salariale et la retraite supplémentaire et d’une augmentation de 23 % de la taxe sur les alcools de plus de 25°.
Des peines planchers ont été instaurées en cas de fraude à l’assurance maladie

Les dépenses de la branche vieillesse augmenteront du fait des 800 000 départs à la retraite prévus et de la hausse des pensions les plus modestes (retraités agricoles, titulaires de minimum vieillesse et de pensions de réversion). Le déficit prévu est de 5 milliards d’euros. Un transfert de 500 millions de la branche famille vers la branche vieillesse a été décidé et les mesures prises pour favoriser l’emploi des seniors visent également à limiter l’augmentation de ce déficit. Une hausse de 25 % du minimum vieillesse d’ici à 2012, limitée aux personnes seules, est également prévue.

Concernant la branche famille, des mesures améliorant l’offre de garde ont été adoptées : majoration des aides dans les cas de travail avec des horaires atypiques, augmentation du nombre d’enfants et possibilité de regroupement dans des locaux adaptés pour les assistantes maternelles.


VOIR EN LIGNE : Loi n° 2008-1330 du 17 décembre 2008 de financement de la sécurité sociale pour 2009. JORF n°0294 du 18 décembre 2008 page 19291. Légifrance

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Les fondements de la responsabilité médicale
Articles de loi concernant les dons d’organes en 2007
Le médecin soumis à la publicité
Les sinistres médicaux déclarés semblent moins nombreux que prévu
Les infections nosocomiales (1/2)
La faute caractérisée et la notion de probabilité
Le forfait d’adaptation des lentilles de contact
Les infections nosocomiales (2/2)
Chauffards de la responsabilité civile professionnelle médicale ?
Le praticien face aux sections des assurances sociales

THÈMES ABORDÉS

Assurance maladie
Législation et verres correcteurs (2/2)
Sécurité sociale et représentativité syndicale des médecins
Accident du travail, maladie professionnelle : qui décide ?
Médecine, Europe et amnistie
Le dossier médical personnel
Devant les sections ordinales des assurances sociales
Le secret médical n’est plus...
Soyez votre propre médecin traitant !
CMU et charte de bonne conduite  
Facturations d’actes frauduleuses : un médecin de l’Ain mis en examen  
Dépenses liées aux dispositifs médicaux  
Code de déontologie et convention pédicure-podologues  
Les français préfèrent être représentés par un médecin que par un politicien  
Disparités géographiques de consommation d’indemnités journalières en maladie  
Accident du travail et VIH  
Les médecins sont des numéros  
Examen périodique de santé  
Détective privé et travail pendant un arrêt maladie  

Droit
Commissions régionales de conciliation et d’indemnisation : un succès
Le dépôt des biens et des valeurs à l’hôpital et en clinique
Chercheurs en droit de la santé
Conditions générales d’utilisation de nos forums relatifs aux annonces d’emploi ou de stage sur notre site
Un médecin libéral peut-il refuser de voir un patient ?
Médecine & droit n°86
Médecine et justice aux Etats-Unis
Etudes en droit de la santé : partagez votre expérience
Les sites syndiqués par Droit-medical.net
Le piège des bonnes pratiques médicales
Réconcilier Droit et Soins  
16e congrès mondial de droit médical  
Victimes de l’amiante et cessation anticipée d’activitée  
L’illégalité de la circulaire du 2 février 2005 relative à la laïcité dans les établissements de santé  
Exercice illégal de la profession d’infirmier  
Euthanasie et assistance au décès en Suisse  
Toutes les jurisprudences en droit médical  
Liberté d’expression et Sécurité sociale  
Rétention de sûreté et irresponsabilité pénale  
Belgique : médicaments et propriété intellectuelle  

Législation
Le conseil national de l’ordre des médecins désavoué par le conseil d’État
Ostéopathie, qui peut faire quoi ?
Petit guide juridique du consommateur de chirurgie esthétique non réparatrice
L’ingérence du législateur dans le cours d’une procédure judiciaire
Des produits de santé défectueux...
Docteur, je vous donne mon cœur !
Afficher les tarifs : une obligation commune à tous les professionnels de santé
Médecin collaborateur libéral : du pour et du contre...
Renouvellement de la prescription de lunettes par l’opticien
Des médecins libéraux réquisitionnés dans l’Essonne
Restriction des bons de transport  
Dossier médical en 2004  
Déclaration des fichiers médicaux à la CNIL  
2010 année généreuse  
Cumul emploi / retraite des médecins libéraux  
Les fumeurs pour l’interdiction de fumer  
Réforme des tutelles et curatelles  
HPST : le recul de Roselyne Bachelot  
Levée de l’anonymat dans les centres de dépistage : les garanties de la CNIL  
Arrêt de travail et sorties libres  

Santé publique
Le droit de prescription est-il à vendre ?
De la sécurité alimentaire à la santé publique
La F3A recrute
Les médecins généralistes victimes du virus H1N1
Refus ou absence du salarié à la visite médicale du travail
Traitez... vos déchets !
Le contrat première embauche : la folie
Cologne, la circoncision et le Sida
Ecole et certificats médicaux
La déclaration de choix du médecin traitant
Nombre de cas de maladie de Creutzfeldt-Jakob  
Droit, santé, télévision et pornographie  
Crise bancaire et crise cardiaque  
Le bilan de 10 ans de matériovigilance  
Afssaps : arrêt de l’oxacilline orale et intramusculaire et de la cloxacilline intramusculaire  
Santé des employés et canicule  
Syphilis : en verra-t-on le bout ?  
Le dépistage obligatoire et gratuit de la surdité neonatale a été voté par l’Assemblée nationale  
Faut-il développer l’automédication en France ?  
Stratégie mondiale pour la santé publique, l’innovation et la propriété intellectuelle  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Combien de temps faut-il conserver les documents santé ?
Restriction des bons de transport
Levée de l’anonymat dans les centres de dépistage : les garanties de la CNIL
Belgique : une meilleure protection des données médicales confiées à l’assureur
Scolarité : une demande de certificat médical n’est justifiée que dans certains cas parfaitement définis
Code de déontologie des masseurs-kinésithérapeutes : une vraie nouveauté ?
Cadre juridique du métier de pharmacien
Collaborateur salarié : les contrats proposés par l’Ordre des médecins
Loi de financement de la sécurité sociale pour 2009
La certification des logiciels d’aide à la prescription officialisée

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5