| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Médecin et site Internet

mardi 18 mars 2008

Le bulletin n°3 de mars 2008 de l’ordre des médecins est décidément très riche. En plus de l’e-santé européenne et du collaborateur salarié, il aborde le sujet de la déontologie et de l’Internet.

© Franck BostonUn contrat type a été adopté le 7 février 2008 par le Conseil national de l’ordre des médecins (CNOM) pour règlementer les rapports entre les médecins qui participent à un site sur le Net et ses responsables. Ce contrat comporte quatorze articles adaptables à chaque situation. Il devra être visé par le conseil départemental auquel le médecin est rattaché. Les sources de financement du site font partie des éléments explicités dans ce contrat. "Le Conseil national indique également dans ce contrat type que les réponses du médecin ne doivent pas être précédées ou suivies d’un message publicitaire, ni comporter de liens" hypertextes de cette nature.

Ce contrat type est disponible sur le site du CNOM.


VOIR EN LIGNE : L’article du bulletin de l’ordre.

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

L’Interne face au dossier médical
Commissions régionales de conciliation et d’indemnisation : un succès
Devant les sections ordinales des assurances sociales
Des médicaments utilisés en dehors des indications de l’autorisation de mise sur le marché
Conservation des dossiers de consultations privées à l’hôpital public
Les fondements de la responsabilité médicale
Le médecin face aux limites de l’obligation d’information
Des médicaments à usage pédiatrique...
Législation et verres correcteurs (1/2)
Chauffards de la responsabilité civile professionnelle médicale ?

THÈMES ABORDÉS

Déontologie
Les implications de l’affaire Perruche
Un médecin libéral peut-il refuser de voir un patient ?
Du serment d’Hippocrate au serment médical
Le secret médical n’est plus...
Le secret médical à l’aune de la Convention européenne des droits de l’homme
Toute l’actualité en droit médical sous l’angle bioéthique
Le droit médical appliqué à l‘ophtalmologie médicale et chirurgicale  
Dépassements d’honoraires : piqûre de rappel du Ministère de la santé  
Honoraires, tact et mesure  
Pas de dérogation au secret médical  
Les avocats, les médecins et la publicité sur Internet  
Formation des internes spécialisés en médecine générale en droit de la santé  
Médecin et site Internet  
Code de déontologie des masseurs-kinésithérapeutes : une vraie nouveauté ?  
La déontologie médicale au centre du débat algérien  
Premier vote pour le Conseil de l’ordre infirmier  

e-DMP
Le dossier médical personnel
Le dossier médical de Google
Fichiers, traitement de données et recherche médicale  
Patient inconscient, médecin régulateur et accès au dossier médical personnel  
La CNIL autorise les expérimentations du dossier médical personnel blanc  
Responsabilité médicale et e-DMP  
Europe et e-santé  
Hébergement du dossier médical  
Une charte de qualité pour les logiciels d’aide à la prescription  
Nouvelles règles d’archivage des informations médicales  
Tout sur le dossier médical personnel  

Informatique médicale
Surveiller les forums médicaux... et les autres  
Qualité de l’information en santé  
Déclaration à la CNIL  
Déclaration des fichiers médicaux à la CNIL  
La certification des logiciels d’aide à la prescription officialisée  
Collecte d’adresses électroniques  
Les médecins notés par les patients  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Combien de temps faut-il conserver les documents santé ?
Restriction des bons de transport
Levée de l’anonymat dans les centres de dépistage : les garanties de la CNIL
Belgique : une meilleure protection des données médicales confiées à l’assureur
Scolarité : une demande de certificat médical n’est justifiée que dans certains cas parfaitement définis
Code de déontologie des masseurs-kinésithérapeutes : une vraie nouveauté ?
Cadre juridique du métier de pharmacien
Collaborateur salarié : les contrats proposés par l’Ordre des médecins
Loi de financement de la sécurité sociale pour 2009
La certification des logiciels d’aide à la prescription officialisée

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5