| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Médicament : autorisation d’utilisation temporaire

dimanche 2 décembre 2007

L’obtention préalable d’une autorisation temporaire d’utilisation (ATU) délivrée par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) conditionne l’emploi de spécialités pharmaceutiques ne bénéficiant pas d’autorisation de mise sur le marché (AMM) en France, hors du cadre d’un essai clinique.

"Les ATU sont accordées à titre dérogatoire, exceptionnel et temporaire, lorsque les conditions suivantes sont réunies :
- il s’agit de traiter, de prévenir ou diagnostiquer des pathologies graves ou rares,
- en l’absence d’alternative thérapeutique (médicament ou autre) appropriée et disponible en France,
- et lorsque le rapport bénéfice/risque du médicament est présumé positif."

Il existe deux types d’ATU, celle dite nominative et celle dite de cohorte.

L’Afssaps a publié un document complet pour tous ceux qui s’intéressent aux ATU et qui doivent travailler avec ce type de produits.


VOIR EN LIGNE : Le document sur le site de l’Afssaps

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Le forfait d’adaptation des lentilles de contact
Bon de transport : mode d’emploi
Traçabilité des lentilles de contact et de leurs solutions d’entretien
Une question d’appréciation
À quoi sert une assurance responsabilité civile professionnelle médicale ?
Le dossier médical de Google
Articles de loi concernant les dons d’organes en 2007
Le médecin face aux maltraitances sur mineurs
L’accès direct du patient au dossier médical en cabinet libéral
Les implications de l’affaire Perruche

THÈMES ABORDÉS

Législation
Des lendemains qui déchantent pour les médecins hospitaliers
Le conseil national de l’ordre des médecins désavoué par le conseil d’État
Ce que change la définition du conjoint collaborateur
Ostéopathie, qui peut faire quoi ?
Le médecin soumis à la publicité
L’ingérence du législateur dans le cours d’une procédure judiciaire
Le praticien face aux sections des assurances sociales
Affichage légal dans la salle d’attente du médecin
Incapacité, invalidité et handicap
Accident du travail, maladie professionnelle : qui décide ?
Médicaments et essais cliniques  
2010 année généreuse  
Amiante et cabinet médical  
Députés et sénateurs aiment le tabac, pas la santé  
Le code du travail en consultation gratuite  
Déclaration des fichiers médicaux à la CNIL  
Le BCG n’est plus obligatoire  
La certification des logiciels d’aide à la prescription officialisée  
Adaptation au droit communautaire dans le domaine du médicament  
Certificat médical d’absence scolaire  

Médicament
Les médecins sont-ils des dealers ?
Des médicaments utilisés en dehors des indications de l’autorisation de mise sur le marché
Des médicaments à usage pédiatrique...
Jurisprudence et règlement européen définissant le médicament  
Stratégie mondiale pour la santé publique, l’innovation et la propriété intellectuelle  
Trouver la pharmacie de garde  
Médecin, responsabilité contractuelle et soins conformes aux données acquises de la science  
Différence entre produit de laboratoire et médicament pour l’Europe  
Consultation publique sur le conditionnement unitaire des spécialités pharmaceutiques  
Courrier électronique et médicament  
Belgique : médicaments et propriété intellectuelle  
Patron de l’Administration d’Etat chinoise de l’alimentation et du médicament : un métier à risque  
Médicament : autorisation d’utilisation temporaire  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Combien de temps faut-il conserver les documents santé ?
Restriction des bons de transport
Levée de l’anonymat dans les centres de dépistage : les garanties de la CNIL
Belgique : une meilleure protection des données médicales confiées à l’assureur
Scolarité : une demande de certificat médical n’est justifiée que dans certains cas parfaitement définis
Code de déontologie des masseurs-kinésithérapeutes : une vraie nouveauté ?
Cadre juridique du métier de pharmacien
Collaborateur salarié : les contrats proposés par l’Ordre des médecins
Loi de financement de la sécurité sociale pour 2009
La certification des logiciels d’aide à la prescription officialisée

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5