| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Députés et sénateurs aiment le tabac, pas la santé

jeudi 15 novembre 2007

Le Projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2008 prévoyait, par son article 9 bis, "une taxe de 0,22 % assise sur le chiffre d’affaires des fabricants de tabac tel que défini aux articles 575 et suivants du code général des impôts dont le produit est versé aux régimes obligatoires d’assurance maladie". Lors de son passage au Sénat, cet article a été supprimé.

Alors que certains députés ont eu des propos très durs lors de l’examen en première lecture de ce même projet envers les médecins et les dépenses de santé, le citoyen est en droit de s’étonner qu’un projet de loi, visant à assouplir l’extension aux bars, restaurants, discothèques et casinos de l’interdiction totale de fumer dans les lieux publics qui entrera en vigueur le 1er janvier prochain, ait été déposé par un groupe de ces élus de la République.

La Société française de santé publique (SFSP) rappelle que "dans les pays d’Europe et d’Amérique où cette interdiction est maintenant en oeuvre des bienfaits réels et immédiats sur la santé de la population ont été notés : diminution des infarctus du myocarde, diminution du taux de nicotine dans l’organisme des enfants et des personnes travaillant dans les bars et restaurants, amélioration de la qualité de l’air dans ces mêmes établissements…
En Irlande, en Italie ou à New York, la population est en majorité satisfaite de ces mesures : la fréquentation des bars et restaurants a augmenté dans ces pays, prouvant que ces lieux de convivialité sont plus devenus plus accueillants du fait de cette mesure. De ce fait, le chiffre d’affaires de ces établissements a progressé."

Le lobby des bars et débitants de tabac semble peser plus lourd que le cancer du fumeur passif ou plus lourd que les médecins qui soignent les patients atteints par les nombreuses affections liées à cette drogue.


VOIR EN LIGNE : Le communiqué de presse de la SFSP

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Des produits de santé défectueux...
Assurance responsabilité civile professionnelle médicale : l’initiative privée mise à mal
Renouvellement de la prescription de lunettes par l’opticien
L’ingérence du législateur dans le cours d’une procédure judiciaire
La prescription d’un antibiotique sans surveillance médicale est-elle une faute ?
Grandes manœuvres par motifs implicites
Le droit de prescription est-il à vendre ?
Le contrat première embauche : la folie
Les médecins généralistes victimes du virus H1N1
Responsabilité pour faute d’un médecin psychiatre

THÈMES ABORDÉS

Législation
Incapacité, invalidité et handicap
Prévention, aptitude et médecine du travail
Docteur, je vous donne mon cœur !
Confusion dans la composition du Conseil national de l’ordre des médecins
Etat du droit et optométrie en 2006
Ce que change la définition du conjoint collaborateur
Médecin collaborateur salarié ou libéral ?
Accident du travail, maladie professionnelle : qui décide ?
Des médecins libéraux réquisitionnés dans l’Essonne
Médecin collaborateur libéral : du pour et du contre...
Assurance et médecin salarié  
Les nouvelles compétences des orthoptistes  
Répartition des médecins libéraux  
Remboursement des dispositifs médicaux prescrits par les masseurs kinésithérapeutes  
Rétention de sûreté et irresponsabilité pénale  
Dossier médical en 2004  
Prise en charge à titre dérogatoire de certaines spécialités pharmaceutiques, produits ou prestations  
Bio... vigilance  
Adaptation au droit communautaire dans le domaine du médicament  
Médecin traitant : formulaire approuvé par le Conseil d’Etat  

Médecine
Ostéopathie, qui peut faire quoi ?
Le travail aidé : complémentarité ophtalmologie - orthoptie
La saga de l’assurance Responsabilité civile professionnelle
Le certificat d’aptitude à la vie scolaire n’a pas de fondement légal
Diplômes de la communauté européenne
Implications juridiques d’un défaut de diagnostic de corps étranger intra-oculaire
La chirurgie esthétique : une chirurgie pour tous ?
Chauffards de la responsabilité civile professionnelle médicale ?
Médecine & droit n°86
Particularités des dispositifs médicaux « sur mesure »
Ethique, religion, droit et procréation. Paris. Mardi 8 mars 2005  
Entre médecine et torture  
Responsabilité civile médicale : les chiffres de la SHAM pour 2006  
Evaluation des pratiques médicales : enjeux sanitaires et juridiques  
Hériter d’un patient  
Permanence des soins et fêtes de fin d’année  
Vaccin contre l’hépatite B et obligation de sécurité  
Réforme de la première année de médecine  
Les avocats, les médecins et la publicité sur Internet  
Responsabilité médicale - Les arrêts de la Cour de cassation  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Afssaps : arrêt de l’oxacilline orale et intramusculaire et de la cloxacilline intramusculaire
Le dépistage obligatoire et gratuit de la surdité neonatale a été voté par l’Assemblée nationale
L’affaire Tarpin met en difficulté l’institution ordinale
L’affaire Smet-Delajoux : défaut d’information ?
Le défaut d’information médicale du patient est passible de sanction
HPST : le recul de Roselyne Bachelot
Les ordres désapprouvent les procédures de coopération entre professionnels de santé
Forfait hospitalier : 18 euros depuis le 1er janvier 2010
Certificats de complaisance : un médecin bordelais mis en examen
La chirurgie plastique face aux poursuites pénales

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5