| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Drames

dimanche 18 novembre 2007

"Cet outil, en cours de développement, a été mis en place afin d’obtenir les données les plus exhaustives possibles sur les cas de décès survenant lors d’usage de substances dans le cadre d’abus ou de pharmacodépendance. Il doit permettre l’identification des substances impliquées dans les décès des personnes faisant un usage abusif de substances psychoactives, le recueil de données quantitatives (dosages sanguins) et l’estimation plus précise du nombre des décès liés à la drogue en France en réduisant la sous notification de certains décès d’origine toxique, en particulier ceux survenant dans un cadre médico-légal.
Sept laboratoires d’analyses toxicologiques ont déjà participé à deux études pilotes rétrospectives et à l’étude prospective sur l’année 2002. En 2003, seront intégrés les cinq laboratoires de police scientifique, l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale, et trois laboratoires hospitaliers (Angers, Grenoble et Montpellier)."

C’est ce que nous apprend l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé.


VOIR EN LIGNE : La dernière enquête de drames sur le site de l’Afssaps

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Le conseil national de l’ordre des médecins désavoué par le conseil d’État
Des produits de santé défectueux...
Un praticien lavé de l’accusation d’homicide
Le dossier médical face à la gestion des risques juridiques et financiers
La déclaration de choix du médecin traitant
Etat du droit et optométrie en 2006
Du serment d’Hippocrate au serment médical
Naissance d’un enfant handicapé : l’avis du Conseil d’Etat
Un médecin libéral peut-il refuser de voir un patient ?
Les médecins sont-ils des dealers ?

THÈMES ABORDÉS

Médicament
Des médicaments à usage pédiatrique...
Des médicaments utilisés en dehors des indications de l’autorisation de mise sur le marché
Grand froid et produits de santé  
Consultation publique sur le conditionnement unitaire des spécialités pharmaceutiques  
Communication sur Internet des entreprises pharmaceutiques  
Isomeride et défectuosité  
Belgique : médicaments et propriété intellectuelle  
Médecin esthéticien, plaquette publicitaire d’un produit et obligation d’information  
Médicaments et essais cliniques  
CNIL et pharmacovigilance  
L’Afssaps et les substances illicites  
Médicament : autorisation d’utilisation temporaire  

Vigilance
Traçabilité des lentilles de contact et de leurs solutions d’entretien
Evolution de la traçabilité des dispositifs médicaux  
Le bilan de 10 ans de matériovigilance  
Cancer du col de l’utérus, vaccin et décès non imputables  
Pharmaciens et ordonnances sécurisées  
Bio... vigilance  
Commission de cosmétologie et règlement intérieur  
Soumission chimique  
Drames  
Effets indésirables des produits cosmétiques  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Afssaps : arrêt de l’oxacilline orale et intramusculaire et de la cloxacilline intramusculaire
Le dépistage obligatoire et gratuit de la surdité neonatale a été voté par l’Assemblée nationale
L’affaire Tarpin met en difficulté l’institution ordinale
L’affaire Smet-Delajoux : défaut d’information ?
Le défaut d’information médicale du patient est passible de sanction
HPST : le recul de Roselyne Bachelot
Les ordres désapprouvent les procédures de coopération entre professionnels de santé
Forfait hospitalier : 18 euros depuis le 1er janvier 2010
Certificats de complaisance : un médecin bordelais mis en examen
La chirurgie plastique face aux poursuites pénales

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2014 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5