| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Soumission chimique

mardi 13 novembre 2007 La soumission chimique est l’administration à des fins criminelles ou délictuelles d’une substance psychoactive à l’insu de la victime.
L’Agence française de ssécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a mis en place depuis le 1er juillet 2003, un dispositif d’observation prospectif et permanent permettant de recenser tous les cas enregistrés de soumission chimique avec identification et dosage des substances en cause.
Cette étude doit permettre d’identifier les substances impliquées, de mieux définir les contextes des agressions ainsi que le modus operandi des agresseurs et d’évaluer les conséquences cliniques de la prise du produit.
Le réseau des CEIP est chargé de collecter ces cas, en collaboration avec les Centres Régionaux de Pharmacovigilance et les Centres antipoison, mais aussi avec les différents intervenants dans la prise en charge des victimes (les urgences médico-judiciaires, les urgences générales, les laboratoires de toxicologie hospitaliers, les services de police et de gendarmerie et le Ministère de la Justice).


VOIR EN LIGNE : La suite sur le site de l’Afssaps

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

L’appréciation souveraine des juges du fond
Un praticien lavé de l’accusation d’homicide
Le droit de prescription est-il à vendre ?
Responsabilité civile 2006 : de nouvelles difficultés à prévoir ?
Un médecin libéral peut-il refuser de voir un patient ?
Infection nosocomiale et responsabilité de plein droit du praticien libéral
La déclaration de choix du médecin traitant
La prescription d’un antibiotique sans surveillance médicale est-elle une faute ?
Responsabilité pour faute d’un médecin psychiatre
Des médecins libéraux réquisitionnés dans l’Essonne

THÈMES ABORDÉS

Médicament
Les médecins sont-ils des dealers ?
Des médicaments à usage pédiatrique...
Des médicaments utilisés en dehors des indications de l’autorisation de mise sur le marché
Expert en recommandations galéniques et prévention du détournement des médicaments  
Isomeride et défectuosité  
Différence entre produit de laboratoire et médicament pour l’Europe  
Prise en charge à titre dérogatoire de certaines spécialités pharmaceutiques, produits ou prestations  
Afssaps : arrêt de l’oxacilline orale et intramusculaire et de la cloxacilline intramusculaire  
Consultation publique sur le conditionnement unitaire des spécialités pharmaceutiques  
Adaptation au droit communautaire dans le domaine du médicament  
Expert en recherches biomédicales portant sur le médicament à usage humain  
Médecin esthéticien, plaquette publicitaire d’un produit et obligation d’information  
Pharmaciens et ordonnances sécurisées  

Vigilance
Traçabilité des lentilles de contact et de leurs solutions d’entretien
Effets indésirables des produits cosmétiques  
Commission de cosmétologie et règlement intérieur  
CNIL et pharmacovigilance  
Soumission chimique  
Le bilan de 10 ans de matériovigilance  
Drames  
Bio... vigilance  
L’Afssaps et les substances illicites  
Evolution de la traçabilité des dispositifs médicaux  
Cancer du col de l’utérus, vaccin et décès non imputables  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Afssaps : arrêt de l’oxacilline orale et intramusculaire et de la cloxacilline intramusculaire
Le dépistage obligatoire et gratuit de la surdité neonatale a été voté par l’Assemblée nationale
L’affaire Tarpin met en difficulté l’institution ordinale
L’affaire Smet-Delajoux : défaut d’information ?
Le défaut d’information médicale du patient est passible de sanction
HPST : le recul de Roselyne Bachelot
Les ordres désapprouvent les procédures de coopération entre professionnels de santé
Forfait hospitalier : 18 euros depuis le 1er janvier 2010
Certificats de complaisance : un médecin bordelais mis en examen
La chirurgie plastique face aux poursuites pénales

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2014 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5