| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Quand l’expert cause des dommages...

vendredi 31 août 2007

Même si cet arrêt n’est pas en rapport direct avec le droit médical, il peut prêter à réflexion, le médecin expert, missionné par un assureur, n’étant pas à l’abri de causer des dommages au cours d’une procédure et de réaliser ainsi une faute dans l’accomplissement de sa mission.

"L’expert missionné par l’assureur est seul tenu de réparer les dommages qu’il a pu causer par les fautes qu’il a commises dans l’accomplissement de sa mission technique en ne menant pas les investigations complémentaires qui lui auraient permis de déceler l’existence d’un vice caché."

C’est ce que nous apprend un résumé, publié au Bulletin d’information n°666 du 1eraoût 2007, d’un arrêt (cassation partielle) de la 2e chambre civile du 5 avril 2007.


VOIR EN LIGNE : Résumé n°1598 au Bulletin n°666

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Des produits de santé défectueux...
Responsabilité pour faute d’un médecin psychiatre
Le dossier médical personnel
Médecin collaborateur libéral : du pour et du contre...
Le contrat première embauche : la folie
Etat du droit et optométrie en 2006
La Sham publie la sinistralité 2005 de ses assurés
Les médecins sont-ils des dealers ?
La prescription d’un antibiotique sans surveillance médicale est-elle une faute ?
L’ingérence du législateur dans le cours d’une procédure judiciaire

THÈMES ABORDÉS

Assurance
2007 : enfin la transparence de l’assurance responsabilité civile professionnelle médicale ?
Les primes de responsabilité civile professionnelle des médecins sont justifiées...
A propos de la responsabilité civile professionnelle du médecin salarié
À quoi sert une assurance responsabilité civile professionnelle médicale ?
Responsabilité civile 2006 : de nouvelles difficultés à prévoir ?
La Cour de cassation a-t-elle mis le feu aux poudres ?
Bilan des sinistres en ophtalmologie au fil des ans
La saga de l’assurance Responsabilité civile professionnelle
Assurance responsabilité civile professionnelle médicale : l’initiative privée mise à mal
Les sinistres médicaux déclarés semblent moins nombreux que prévu
Belgique : une meilleure protection des données médicales confiées à l’assureur  
Activité des médecins retraités sous surveillance : accord CNOM - Sou Médical  
Un nouvel acteur de la responsabilité civile des professionnels de santé  
Médecin collaborateur salarié : un retard justifié  
Assurance et médecin salarié  
Réconcilier Droit et Soins  
Etre malade et assuré  
Rapport IGAS/IGF sur la responsabilité civile médicale  
Responsabilité civile médicale : les chiffres de la SHAM pour 2006  
Rapport sur l’assurance en responsabilité civile professionnelle médicale  

Expertise
L’appréciation souveraine des juges du fond
La faute caractérisée et la notion de probabilité
Une déposition de médecin expert annulée
Grandes manœuvres par motifs implicites
La chambre mortuaire : un service à part dans l’hôpital
Un praticien lavé de l’accusation d’homicide
Un problème de codifications tarifaires
Une harmonisation européenne en expertise
Création d’un forum pour les experts selon l’article 431 du Code civil  
Expert en recherches biomédicales portant sur le médicament à usage humain  
Médecin expert : une expérience à part  
Secret médical opposable au médecin-expert  
Expertise médicale : le site  
Expert en recommandations galéniques et prévention du détournement des médicaments  
L’affaire Smet-Delajoux : défaut d’information ?  
Une FMC en gynécologie-obstétrique pour médecin expert  
Inscription et réinscription des experts  
Echantillons post-mortem : vers la transparence ?  

Jurisprudence
Confusion dans la composition du Conseil national de l’ordre des médecins
Les publications médicales dans les prétoires
Les implications de l’affaire Perruche
Les infections nosocomiales (2/2)
Les infections nosocomiales (1/2)
Le médecin face aux limites de l’obligation d’information
Implications juridiques d’un défaut de diagnostic de corps étranger intra-oculaire
Naissance d’un enfant handicapé : l’avis du Conseil d’Etat
Des lendemains qui déchantent pour les médecins hospitaliers
Le conseil national de l’ordre des médecins désavoué par le conseil d’État
Accident du travail et VIH  
Licenciement et maladie  
Justice, secret médical et expertise  
Foetus et état civil  
Inaptitude au travail, salaire et contrat de prévoyance  
Médecin, responsabilité contractuelle et soins conformes aux données acquises de la science  
L’épilation réservée aux médecins  
La médecine n’est pas le monopole des médecins  
Une faute du patient peut exonérer le médecin  
Convention européenne des droits de l’homme et dossier médical  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Afssaps : arrêt de l’oxacilline orale et intramusculaire et de la cloxacilline intramusculaire
Le dépistage obligatoire et gratuit de la surdité neonatale a été voté par l’Assemblée nationale
L’affaire Tarpin met en difficulté l’institution ordinale
L’affaire Smet-Delajoux : défaut d’information ?
Le défaut d’information médicale du patient est passible de sanction
HPST : le recul de Roselyne Bachelot
Les ordres désapprouvent les procédures de coopération entre professionnels de santé
Forfait hospitalier : 18 euros depuis le 1er janvier 2010
Certificats de complaisance : un médecin bordelais mis en examen
La chirurgie plastique face aux poursuites pénales

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5