| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Etat de santé et testament

mardi 10 juillet 2007

Un notaire doit faire preuve de bon sens concernant l’état de santé de son client au moment où celui-ci fait son testament.

Pour preuve, l’Arrêt de la 1re chambre civile de la Cour de cassation (rejet) du 4 juin 2007 qui considère comme un faux, le testament authentique qui stipulait que le testateur avait dicté ses dernières volontés au notaire alors même que ce testateur "ne pouvait s’exprimer que par quatre mots et des mimiques en raison d’une hémiplégie droite et d’une aphasie consécutives à un accident vasculaire cérébral".

Cet arrêt n’est plus disponible sur Legifrance.


VOIR EN LIGNE : L’Arrêt sur Legifrance

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Afficher les tarifs : une obligation commune à tous les professionnels de santé
Les fondements de la responsabilité médicale
Docteur, je vous donne mon cœur !
L’Interne face au dossier médical
Articles de loi concernant les dons d’organes en 2007
Le praticien face aux sections des assurances sociales
Les infections nosocomiales (2/2)
Les sinistres médicaux déclarés semblent moins nombreux que prévu
Le dépôt des biens et des valeurs à l’hôpital et en clinique
Bilan des sinistres en ophtalmologie au fil des ans

THÈMES ABORDÉS

Droit
Etudes en droit de la santé : partagez votre expérience
Médecine & droit n°85
Du serment d’Hippocrate au serment médical
Traitez... vos déchets !
Sélection de liens en droit médical
Le piège des bonnes pratiques médicales
Le médecin soumis à la publicité
Conditions générales d’utilisation de nos forums relatifs aux annonces d’emploi ou de stage sur notre site
Un médecin libéral peut-il refuser de voir un patient ?
Un dictionnaire pour le droit de la santé et la biomédecine
Des généralistes psychiatres polyvalents  
Lanceurs d’alerte au Sénat  
L’usage du titre de docteur en chirurgie dentaire  
Rapport sur l’indemnisation du dommage corporel  
Société hispano-américaine de droit médical  
Belgique : médicaments et propriété intellectuelle  
Responsabilité médicale et e-DMP  
Dossier médical en 2004  
Droit et téléradiologie  
La loi, bonne pour la santé ?  

Jurisprudence
Naissance d’un enfant handicapé : l’avis du Conseil d’Etat
Grandes manœuvres par motifs implicites
Accident du travail, maladie professionnelle : qui décide ?
Des lendemains qui déchantent pour les médecins hospitaliers
Confusion dans la composition du Conseil national de l’ordre des médecins
Les publications médicales dans les prétoires
Le médecin face aux limites de l’obligation d’information
La Cour de cassation a-t-elle mis le feu aux poudres ?
Implications juridiques d’un défaut de diagnostic de corps étranger intra-oculaire
Infection nosocomiale et responsabilité de plein droit du praticien libéral
Alcoolémie et réquisition  
Reclassement, employeur et médecin du travail  
Rapport sur l’assurance en responsabilité civile professionnelle médicale  
Transfusion et hépatite C  
Information du patient, le médecin n’est pas toujours responsable  
Vente des parts d’une SCP  
Comparution devant la commission de recours amiable de la Sécurité sociale  
Isomeride et défectuosité  
Responsabilité du médecin psychiatre en établissement  
Responsabilité du fait d’un produit défectueux  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Combien de temps faut-il conserver les documents santé ?
Restriction des bons de transport
Levée de l’anonymat dans les centres de dépistage : les garanties de la CNIL
Belgique : une meilleure protection des données médicales confiées à l’assureur
Scolarité : une demande de certificat médical n’est justifiée que dans certains cas parfaitement définis
Code de déontologie des masseurs-kinésithérapeutes : une vraie nouveauté ?
Cadre juridique du métier de pharmacien
Collaborateur salarié : les contrats proposés par l’Ordre des médecins
Loi de financement de la sécurité sociale pour 2009
La certification des logiciels d’aide à la prescription officialisée

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5