| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Responsabilité contractuelle du médecin et circonstances exceptionnelles

dimanche 17 juin 2007

La Cour d’appel de Nîmes (1re ch., sect. A ; 16 janvier 2007) nous apprend qu’il "résulte des articles 1135 et 1147 du code civil que se forme entre le médecin et son patient un véritable contrat comportant, pour le praticien, l’engagement de donner des soins attentifs, consciencieux et, sous réserve faite de circonstances exceptionnelles, conformes aux données acquises de la science ; la violation même involontaire de cette obligation contractuelle est sanctionnée par une responsabilité de même nature, également contractuelle. Ainsi, en cas de manquement aux règles de sécurité, la mise en oeuvre de la responsabilité du médecin exige comme condition préalable la reconnaissance d’une faute commise par lui, la charge de cette preuve incombant au malade ou à ses ayants droit.
En l’espèce, compte tenu des circonstances exceptionnelles de l’intervention et de la faiblesse des moyens disponibles, la responsabilité résultant de la maladresse dans le geste médical est écartée dans le cas où le dommage était inévitable en raison d’une anomalie physique du patient. Les anomalies physiques du patient, ignorées du médecin, affectant le trajet du larynx et donc de la sonde comme ses réactions, rendaient inévitable l’erreur de trajet dans la mise en place d’une sonde nasogastrique en cabinet par un médecin généraliste qui n’était pas le médecin traitant du malade."

R.G. n° 04/03318.
M. Bouyssic, Pt. - Mme Jean et M. Berthet, Conseillers. 07-112.
Paru dans le bulletin de la Cour de la Cour de cassation n°662 du 1er juin 2007.


VOIR EN LIGNE : Résumé n°1222 dans le bulletin

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Les infections nosocomiales (1/2)
Chauffards de la responsabilité civile professionnelle médicale ?
Une question d’appréciation
À quoi sert une assurance responsabilité civile professionnelle médicale ?
Particularités des dispositifs médicaux « sur mesure »
Le médecin face aux limites de l’obligation d’information
Législation et verres correcteurs (1/2)
Ecole et certificats médicaux
Des médicaments utilisés en dehors des indications de l’autorisation de mise sur le marché
Les publications médicales dans les prétoires

THÈMES ABORDÉS

Jurisprudence
La prescription d’un antibiotique sans surveillance médicale est-elle une faute ?
A propos de la responsabilité civile professionnelle du médecin salarié
Les implications de l’affaire Perruche
Naissance d’un enfant handicapé : l’avis du Conseil d’Etat
Implications juridiques d’un défaut de diagnostic de corps étranger intra-oculaire
Les infections nosocomiales (2/2)
L’appréciation souveraine des juges du fond
Cologne, la circoncision et le Sida
Etat du droit et optométrie en 2006
Confusion dans la composition du Conseil national de l’ordre des médecins
Visite de reprise, employeur et médecin du travail  
Contamination par le virus de l’hépatite C au cours de transfusions sanguines  
Tatouage et piercing : le trou législastif enfin calligraphié  
Alcoolémie et réquisition  
Secret médical opposable au médecin-expert  
Congés payés et accident du travail  
Sécurité et personnes handicapées  
Médecin, responsabilité contractuelle et soins conformes aux données acquises de la science  
Refus d’un employé d’être exposé à une substance cancérigène  
Enchainer le patient  

Médecine
Afficher les tarifs : une obligation commune à tous les professionnels de santé
Médecine, Europe et amnistie
Législation et verres correcteurs (2/2)
Médecine & droit n°86
Le travail aidé : complémentarité ophtalmologie - orthoptie
Médecin collaborateur libéral : du pour et du contre...
Soyez votre propre médecin traitant !
Le piège des bonnes pratiques médicales
Médecine & droit n°85
Droit médical - Les sites Internet francophones
Siège de la convention médicale 2008  
Recueil international de législation sanitaire  
Députés et sénateurs aiment le tabac, pas la santé  
Avenants de fin d’année  
Formation des internes spécialisés en médecine générale en droit de la santé  
Vers de nouveaux tests en cancérologie  
Combien de médecins y a-t-il en France ?  
Faut-il développer l’automédication en France ?  
CMU et charte de bonne conduite  
Un label pour les sites santé  
 

Autres brèves de cette rubrique
 
Combien de temps faut-il conserver les documents santé ?
Restriction des bons de transport
Levée de l’anonymat dans les centres de dépistage : les garanties de la CNIL
Belgique : une meilleure protection des données médicales confiées à l’assureur
Scolarité : une demande de certificat médical n’est justifiée que dans certains cas parfaitement définis
Code de déontologie des masseurs-kinésithérapeutes : une vraie nouveauté ?
Cadre juridique du métier de pharmacien
Collaborateur salarié : les contrats proposés par l’Ordre des médecins
Loi de financement de la sécurité sociale pour 2009
La certification des logiciels d’aide à la prescription officialisée

 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2018 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5