| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

  
Sang contaminé et réparation du dommage

mardi 21 novembre 2006

transfu.gif "En cas de concours de responsabilité entre celui qui par sa faute a rendu nécessaire une transfusion sanguine à l’origine d’une contamination et le CRTS qui a fourni les produits sanguins défectueux, ce dernier est, comme dans l’hypothèse d’une pluralité de coauteurs, tenu de contribuer pour moitié à la réparation du dommage".

C’est la décision qu’a prise la 1re chambre civile de la Cour de cassation, le 5 juillet 2006. Il s’agissait d’une cassation sans renvoi.

Bulletin d’information de la Cour de cassation, n°650 du 15 novembre 2006

 

Forum de la brève



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


Espace publicitaire