| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

 
Chirurgie esthétique et lois
La chirurgie esthétique : une chirurgie pour tous ?
Un exercice encadré
jeudi 4 novembre 2004 -  Jérôme Monet


Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


 

Forum de l'article

  • La chirurgie esthétique : une chirurgie pour tous ?
    7 novembre 2008
    Bonjour pouvez vous me dire dans quel(s) état(s) ou quelle(s) religion(s) la chirurgie plastique n’est pas autorisée
  • La chirurgie esthétique : une chirurgie pour tous ?
    2 octobre 2007, par quincy
  • La chirurgie esthétique : une chirurgie pour tous ?
    1er août 2007, par nicolas
  • > La chirurgie esthétique : quelle frontière avec la médecine esthétique ?
    1er mars 2007, par nicolas Tilmant-Tatischeff
  • > La chirurgie esthétique : une chirurgie pour tous ?
    5 juin 2006, par soleil 20 fille
    Suite à 3 grossesses, je me suis faite opérée en novembre 2004, pour retendre ma peau distendue du ventre avec une lipo de celui-ci. L’opération n’est pas géniale. Un devis m’a été remis le 16/11/04 et j’ai été opérée le 29/11/04. Une prise en charge de la sécurité sociale a été faite et acceptée, ma surprise a été énorme quant le 17/05/06 l’anesthésiste a mis à l’encaissement le chèque remis en caution en 2004. Chèque de 400 EUROS, qui ne comportait pas la date remis au chirurgien car je ne connaissais pas le nom de l’anesthesiste, qui a été mis à l’ordre d’un tiers inconnu en 2006. J’ai retrouvé la facture d’hospitalisation avec le remboursement qui a été fait a l’anesthésiste, ce dernier me dis maintenant que les 400 euros étaient les dépassement d’honoraires, qu’il peut encaisser le chèque quant il veut et le mettre à l’ordre de qui il veut et que si je sème le vent je vais récolter la tempète. Que faire ?
  • > La chirurgie esthétique : une chirurgie pour tous ?
    27 mars 2006, par henry
    • > La chirurgie esthétique : une chirurgie pour tous ?
      4 avril 2006, par nina
      concernant le cas cité ci avant de la chirurgie réparatrice ; d’aprés mes modèstes connaissances je voudrais vous répondre que dans ce cas et d’autres simillaires l’opération est bien rembourssable par l’assistance de sécurité sociale au niveau des frais d’hospitalisation (le coût de l’opération) sans les autres frais dérivés.
  • > La chirurgie esthétique : une chirurgie pour tous ?
    22 octobre 2005, par Julien
    • > La chirurgie esthétique : une chirurgie pour tous ?
      24 janvier 2006, par Guillaume
      Ce sont des textes de droit positif français ! Plus précisément, la loi du 4 mars 2002 est LE texte central en matière de droits des patients... Incontournable donc !!!
      • > la régulation de la chirurgie esthétique non réparatrice
        6 février 2006, par Bironkè TRENOU, Administrateur hospitalier, inspectrice de l’action sanitaire et sociale
        Je suis en formation d’Inspecteur de l’action Sanitaire et sociale à l’école nationale de Santé publique de Rennes - France. Mon mémoire porte sur le respect des normes sanitaire et en quoi l’inspection contribue à ce respect. Le cas précis de la Chirurgie esthétique non réparatrice, ...non reconnue comme activité hospitalière ni soin m’intéresse. Il faut souligner qu’elle ne fait jusqu’à ce jour l’objet d’aucun contrôle. Ma question est : Dans un contexte où l’activité n’est pas contrôlée, quelles sont les modalités de régulation de la Chirurgie Esthétique non Réparatrice en France ? Je vous remercie de la réponse que vous avez pris soin de m’envoyer à l’adresse mail suivante : abironke@yahoo.fr.
      • > La chirurgie esthétique : une chirurgie pour tous ?
        1er février 2007, par Natty95100
        Je réalise également une étude sur la chirurgie esthétique mais en matière de valorisation de l’offre et j’aimerai savoir s’il y a des moyens de contrôler efficacement la communication "interdite" que font beaucoup de chirurgiens et de clinique (publicité). merci

Imprimer Imprimer cet article

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Les publications médicales dans les prétoires
Le médecin face aux maltraitances sur mineurs
Faut-il garder un œil sur ses dossiers ?
Les fondements de la responsabilité médicale
Diplômes de la communauté européenne
Des médicaments à usage pédiatrique...
À quoi sert une assurance responsabilité civile professionnelle médicale ?
Le médecin soumis à la publicité
Médecin collaborateur salarié ou libéral ?
Chauffards de la responsabilité civile professionnelle médicale ?


THÈMES ABORDÉS

Chirurgie
Cologne, la circoncision et le Sida
Le conseil national de l’ordre des médecins désavoué par le conseil d’État
Responsabilité civile 2006 : de nouvelles difficultés à prévoir ?
Les infections nosocomiales (1/2)
Petit guide juridique du consommateur de chirurgie esthétique non réparatrice
Les infections nosocomiales (2/2)
Implications juridiques d’un défaut de diagnostic de corps étranger intra-oculaire
Particularités des dispositifs médicaux « sur mesure »
Un problème de codifications tarifaires
Des médicaments utilisés en dehors des indications de l’autorisation de mise sur le marché
Stomatologie et chirurgie plastique  
L’usage du titre de docteur en chirurgie dentaire  
Responsabilité civile médicale : les chiffres de la SHAM pour 2006  
Du mésusage du terme « certain » dans une expertise  
Responsabilité de l’interne  
Information du patient, le médecin n’est pas toujours responsable  
Chirurgie et patient allergique au latex  
Le droit médical appliqué à l‘ophtalmologie médicale et chirurgicale  

Esthétique
Publicité faite par une clinique et déontologie  
Une affaire au poil  
L’épilation réservée aux médecins  
La chirurgie plastique face aux poursuites pénales  

Médecine
Médecine & droit n°86
Les sinistres médicaux déclarés semblent moins nombreux que prévu
Refus ou absence du salarié à la visite médicale du travail
La saga de l’assurance Responsabilité civile professionnelle
Le travail aidé : complémentarité ophtalmologie - orthoptie
La prescription d’un antibiotique sans surveillance médicale est-elle une faute ?
Médecine & droit n°85
Le certificat d’aptitude à la vie scolaire n’a pas de fondement légal
Législation et verres correcteurs (1/2)
Médecin collaborateur libéral : du pour et du contre...
Respect du rayon de non-réinstallation  
Société hispano-américaine de droit médical  
Responsabilité du médecin généraliste après avis d’un spécialiste  
Widget Mac - L’actualité en droit médical sur votre dashboard  
Donner son sang : toute une histoire...  
Siège de la convention médicale 2008  
Manuel d’éthique médicale de l’Association médicale mondiale  
Prévention routière des médecins  
Les médecins notés par les patients  
L’hormone de croissance devant la justice  


SUR LE WEB


Le consentement à l'acte médical en droit comparé
Les décisions médicales de fin de vie : comparaison France, Canada, Pays-Bas
La personne de confiance à Cochin Saint-Vincent-de-Paul
La personne de confiance en éthique clinique
La personne de confiance en médecine de ville
La personne de confiance dans les hôpitaux publics
Introduction de la notion de personne de confiance dans la loi
Dossier médical personnel et droits des personnes



Jérôme Monet

Législation et verres correcteurs (1/2)
Assurance responsabilité civile professionnelle médicale : l’initiative privée mise à mal
Naissance d’un enfant handicapé : l’avis du Conseil d’Etat
La chirurgie esthétique : une chirurgie pour tous ?
L’Interne face au dossier médical
 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2020 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5