| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

 
Décrets
Ostéopathie, qui peut faire quoi ?
La réglementation controversée de la profession
dimanche 28 octobre 2007 -  Aurélie Olivier


Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


 

Forum de l'article

  • Code de la Santé Publique
    8 avril 2008, par Zach Kee
    • Code de la Santé Publique
      10 avril 2008, par Bertrand Hue
      Le terme "exclusif" ne s’entend pas dans cet article au sens d’activité exclusive, mais s’applique aux ostéopathes qui n’ont fait d’autres études que celles d’ostéopathie. Ils ne sont ni médecin, ni kinésithérapeute, etc. Il n’y a donc aucune erreur et cet article est conforme à la législation actuelle.
  • OM, OPS, ONPS, Ostéopathie : qui peut faire quoi ?
    8 avril 2008, par Dr Gilles MOREAU
    • OM, OPS, ONPS, Ostéopathie : qui peut faire quoi ?
      10 avril 2008, par Bertrand Hue
      Le terme "exclusif" n’est pas défini par la loi. S’il peut s’appliquer à un médecin qui ne fait que de l’ostéopathie, il peut tout aussi bien s’appliquer à une personne n’ayant fait que des études d’ostéopathie.
      On ne parle pas d’un angiologue exclusif dans le cas des médecins qui ne font que de l’angiologie... On parle plutôt de spécialiste en angiologie, comme on peut parler d’un médecin spécialisé en ostéopathie.
      Mais là, aussi le terme de "spécialiste" peut être discuté, si l’on se place à un niveau purement législatif.

Imprimer Imprimer cet article

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Législation et verres correcteurs (2/2)
L’accès direct du patient au dossier médical en cabinet libéral
Une question d’appréciation
Les infections nosocomiales (1/2)
Docteur, je vous donne mon cœur !
Bilan des sinistres en ophtalmologie au fil des ans
Particularités des dispositifs médicaux « sur mesure »
Le dépôt des biens et des valeurs à l’hôpital et en clinique
Conservation des dossiers de consultations privées à l’hôpital public
Législation et verres correcteurs (1/2)


THÈMES ABORDÉS

Bonne pratique
Le conseil national de l’ordre des médecins désavoué par le conseil d’État
Le piège des bonnes pratiques médicales
Syphilis : en verra-t-on le bout ?  
Les ordres désapprouvent les procédures de coopération entre professionnels de santé  
L’affaire Smet-Delajoux  : défaut d’information ?  
Recommandations et bonnes pratiques en épidémiologie  
CMU et charte de bonne conduite  
Échantillons post-mortem : vers la transparence ?  
Un label pour les sites santé  
Haute autorité de santé et délégation des tâches  
Création de l’Ordre national des infirmiers  
Exigences et bonnes pratiques  

Kinésithérapie
Afficher les tarifs : une obligation commune à tous les professionnels de santé
Code de déontologie des masseurs-kinésithérapeutes : une vraie nouveauté ?  
Kinésithérapie et droit de la santé : un site d’experts  
Remboursement des dispositifs médicaux prescrits par les masseurs kinésithérapeutes  

Législation
Médecin collaborateur salarié ou libéral ?
À quoi sert une assurance responsabilité civile professionnelle médicale ?
Des produits de santé défectueux...
Renouvellement de la prescription de lunettes par l’opticien
Confusion dans la composition du Conseil national de l’ordre des médecins
Assurance responsabilité civile professionnelle médicale : l’initiative privée mise à mal
Articles de loi concernant les dons d’organes en 2007
Médecine et justice aux Etats-Unis
Ecole et certificats médicaux
A propos de la responsabilité civile professionnelle du médecin salarié
Candidats aux emplois publics : rémunération des médecins agréés  
Liberté d’expression et Sécurité sociale  
Recherche biomédicale ne portant pas sur un produit mentionné à l’article L. 5311- 1 du code de la santé publique  
2010 année généreuse  
Arrêt de travail et sorties libres  
Déclaration des fichiers médicaux à la CNIL  
Hébergement du dossier médical  
Euthanasie et assistance au décès en Suisse  
Etre malade et assuré  
Historique de la loi sur la contraception  

Médecine
La violence en médecine
Médecin collaborateur libéral : du pour et du contre...
Les sites syndiqués par Droit-medical.net
Votre logiciel de prescription respecte t-il la Loi ?
Médecine & droit n°86
Les implications de l’affaire Perruche
Diplômes de la communauté européenne
Les sinistres médicaux déclarés semblent moins nombreux que prévu
Chauffards de la responsabilité civile professionnelle médicale ?
Le certificat d’aptitude à la vie scolaire n’a pas de fondement légal
Permanence des soins et fêtes de fin d’année  
Vers de nouveaux tests en cancérologie  
Qu’est ce-que le droit médical ?  
Garde d’un médecin et réquisition  
Responsabilité civile médicale : les chiffres de la SHAM pour 2006  
Accident du travail et VIH  
Le droit médical appliqué à l‘ophtalmologie médicale et chirurgicale  
Nouveau guide-barème pour l’évaluation des déficiences et incapacités des personnes handicapées  
Les médecins sont des numéros  
Responsabilité du médecin généraliste après avis d’un spécialiste  

Ostéopathie


SUR LE WEB


Le consentement à l'acte médical en droit comparé
Les décisions médicales de fin de vie : comparaison France, Canada, Pays-Bas
La personne de confiance à Cochin Saint-Vincent-de-Paul
La personne de confiance en éthique clinique
La personne de confiance en médecine de ville
La personne de confiance dans les hôpitaux publics
Introduction de la notion de personne de confiance dans la loi
Dossier médical personnel et droits des personnes



Aurélie Olivier

Ostéopathie, qui peut faire quoi ?
 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2020 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5