| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

 
Décrets
Ostéopathie, qui peut faire quoi ?
La réglementation controversée de la profession
dimanche 28 octobre 2007 -  Aurélie Olivier


Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


 

Forum de l'article

  • Code de la Santé Publique
    8 avril 2008, par Zach Kee
    • Code de la Santé Publique
      10 avril 2008, par Bertrand Hue
      Le terme "exclusif" ne s’entend pas dans cet article au sens d’activité exclusive, mais s’applique aux ostéopathes qui n’ont fait d’autres études que celles d’ostéopathie. Ils ne sont ni médecin, ni kinésithérapeute, etc. Il n’y a donc aucune erreur et cet article est conforme à la législation actuelle.
  • OM, OPS, ONPS, Ostéopathie : qui peut faire quoi ?
    8 avril 2008, par Dr Gilles MOREAU
    • OM, OPS, ONPS, Ostéopathie : qui peut faire quoi ?
      10 avril 2008, par Bertrand Hue
      Le terme "exclusif" n’est pas défini par la loi. S’il peut s’appliquer à un médecin qui ne fait que de l’ostéopathie, il peut tout aussi bien s’appliquer à une personne n’ayant fait que des études d’ostéopathie.
      On ne parle pas d’un angiologue exclusif dans le cas des médecins qui ne font que de l’angiologie... On parle plutôt de spécialiste en angiologie, comme on peut parler d’un médecin spécialisé en ostéopathie.
      Mais là, aussi le terme de "spécialiste" peut être discuté, si l’on se place à un niveau purement législatif.

Imprimer Imprimer cet article

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Législation et verres correcteurs (1/2)
Faut-il garder un œil sur ses dossiers ?
Les infections nosocomiales (1/2)
Petit guide juridique du consommateur de chirurgie esthétique non réparatrice
Des lendemains qui déchantent pour les médecins hospitaliers
Le dépôt des biens et des valeurs à l’hôpital et en clinique
Bon de transport : mode d’emploi
Conservation des dossiers de consultations privées à l’hôpital public
Commissions régionales de conciliation et d’indemnisation : un succès
Le forfait d’adaptation des lentilles de contact


THÈMES ABORDÉS

Bonne pratique
Le piège des bonnes pratiques médicales
Le conseil national de l’ordre des médecins désavoué par le conseil d’État
La déontologie médicale au centre du débat algérien  
Lève-personne : recommandations Afssaps sophistiquées  
Haute autorité de santé et délégation des tâches  
Exigences et bonnes pratiques  
Radiothérapie externe : plus jamais ça  
Syphilis : en verra-t-on le bout ?  
L’affaire Smet-Delajoux  : défaut d’information ?  
Vers de nouveaux tests en cancérologie  
Les ordres désapprouvent les procédures de coopération entre professionnels de santé  
Recommandations et bonnes pratiques en épidémiologie  

Kinésithérapie
Afficher les tarifs : une obligation commune à tous les professionnels de santé
Code de déontologie des masseurs-kinésithérapeutes : une vraie nouveauté ?  
Remboursement des dispositifs médicaux prescrits par les masseurs kinésithérapeutes  
Kinésithérapie et droit de la santé : un site d’experts  

Législation
À quoi sert une assurance responsabilité civile professionnelle médicale ?
Unions : des dispositions législatives insuffisantes
Affichage légal dans la salle d’attente du médecin
Législation et verres correcteurs (2/2)
Le médecin soumis à la publicité
Le certificat d’aptitude à la vie scolaire n’a pas de fondement légal
Le droit de prescription est-il à vendre ?
Incapacité, invalidité et handicap
Ce que change la définition du conjoint collaborateur
Prévention, aptitude et médecine du travail
Médicament : autorisation d’utilisation temporaire  
Patient inconscient, médecin régulateur et accès au dossier médical personnel  
Harmonisation européenne en matière de loi applicable à la responsabilité civile  
Médecin étranger et Guyane  
Liberté d’expression et Sécurité sociale  
Accès aux médicaments hors AMM et aux produits de santé non remboursables  
Médecine : des changements législatifs importants pour 2008  
Assurance et médecin salarié  
Arrêt de travail et sorties libres  
VIH et accident du travail  

Médecine
La chirurgie esthétique : une chirurgie pour tous ?
Diplômes de la communauté européenne
Chauffards de la responsabilité civile professionnelle médicale ?
La saga de l’assurance Responsabilité civile professionnelle
Particularités des dispositifs médicaux « sur mesure »
A propos de la responsabilité civile professionnelle du médecin salarié
Médecine & droit n°85
Médecine, Europe et amnistie
La prescription d’un antibiotique sans surveillance médicale est-elle une faute ?
Médecin collaborateur libéral : du pour et du contre...
2010 année généreuse  
Hériter d’un patient  
Crise bancaire et crise cardiaque  
Scolarité : une demande de certificat médical n’est justifiée que dans certains cas parfaitement définis  
Société hispano-américaine de droit médical  
Groupe de travail national « amiante et fibres »  
Responsabilité du médecin généraliste après avis d’un spécialiste  
Rapport sur l’assurance en responsabilité civile professionnelle médicale  
Répartition des médecins libéraux  
Combien de médecins y a-t-il en France ?  

Ostéopathie


SUR LE WEB


Le consentement à l'acte médical en droit comparé
Les décisions médicales de fin de vie : comparaison France, Canada, Pays-Bas
La personne de confiance à Cochin Saint-Vincent-de-Paul
La personne de confiance en éthique clinique
La personne de confiance en médecine de ville
La personne de confiance dans les hôpitaux publics
Introduction de la notion de personne de confiance dans la loi
Dossier médical personnel et droits des personnes



Aurélie Olivier

Ostéopathie, qui peut faire quoi ?
 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2019 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5