| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

 
Décrets
Ostéopathie, qui peut faire quoi ?
La réglementation controversée de la profession
dimanche 28 octobre 2007 -  Aurélie Olivier


Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


 

Forum de l'article

  • Code de la Santé Publique
    8 avril 2008, par Zach Kee
    • Code de la Santé Publique
      10 avril 2008, par Bertrand Hue
      Le terme "exclusif" ne s’entend pas dans cet article au sens d’activité exclusive, mais s’applique aux ostéopathes qui n’ont fait d’autres études que celles d’ostéopathie. Ils ne sont ni médecin, ni kinésithérapeute, etc. Il n’y a donc aucune erreur et cet article est conforme à la législation actuelle.
  • OM, OPS, ONPS, Ostéopathie : qui peut faire quoi ?
    8 avril 2008, par Dr Gilles MOREAU
    • OM, OPS, ONPS, Ostéopathie : qui peut faire quoi ?
      10 avril 2008, par Bertrand Hue
      Le terme "exclusif" n’est pas défini par la loi. S’il peut s’appliquer à un médecin qui ne fait que de l’ostéopathie, il peut tout aussi bien s’appliquer à une personne n’ayant fait que des études d’ostéopathie.
      On ne parle pas d’un angiologue exclusif dans le cas des médecins qui ne font que de l’angiologie... On parle plutôt de spécialiste en angiologie, comme on peut parler d’un médecin spécialisé en ostéopathie.
      Mais là, aussi le terme de "spécialiste" peut être discuté, si l’on se place à un niveau purement législatif.

Imprimer Imprimer cet article

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

Le dossier médical de Google
Des lendemains qui déchantent pour les médecins hospitaliers
Conservation des dossiers de consultations privées à l’hôpital public
Les fondements de la responsabilité médicale
Les infections nosocomiales (1/2)
Bilan des sinistres en ophtalmologie au fil des ans
Les implications de l’affaire Perruche
Législation et verres correcteurs (2/2)
Docteur, je vous donne mon cœur !
Ecole et certificats médicaux


THÈMES ABORDÉS

Bonne pratique
Le piège des bonnes pratiques médicales
Le conseil national de l’ordre des médecins désavoué par le conseil d’État
Syphilis : en verra-t-on le bout ?  
Exigences et bonnes pratiques  
Formation des internes spécialisés en médecine générale en droit de la santé  
Radiothérapie externe : plus jamais ça  
Les médecins ont leur propre notion de la qualité  
Haute autorité de santé et délégation des tâches  
Lève-personne : recommandations Afssaps sophistiquées  
Consultation publique sur le conditionnement unitaire des spécialités pharmaceutiques  
Un label pour les sites santé  
Les ordres désapprouvent les procédures de coopération entre professionnels de santé  

Kinésithérapie
Afficher les tarifs : une obligation commune à tous les professionnels de santé
Kinésithérapie et droit de la santé : un site d’experts  
Remboursement des dispositifs médicaux prescrits par les masseurs kinésithérapeutes  
Code de déontologie des masseurs-kinésithérapeutes : une vraie nouveauté ?  

Législation
Renouvellement de la prescription de lunettes par l’opticien
Votre logiciel de prescription respecte t-il la Loi ?
Confusion dans la composition du Conseil national de l’ordre des médecins
Traçabilité des lentilles de contact et de leurs solutions d’entretien
Prévention, aptitude et médecine du travail
Le certificat d’aptitude à la vie scolaire n’a pas de fondement légal
2007 : enfin la transparence de l’assurance responsabilité civile professionnelle médicale ?
Incapacité, invalidité et handicap
Unions : des dispositions législatives insuffisantes
Ce que change la définition du conjoint collaborateur
Franchise médicale  
Les nouvelles compétences des orthoptistes  
Le BCG n’est plus obligatoire  
Médecin collaborateur salarié : un retard justifié  
Le point sur les majeurs protégés  
Restriction des bons de transport  
Cadre juridique du métier de pharmacien  
VIH et accident du travail  
Rapport sur l’assurance en responsabilité civile professionnelle médicale  
Candidats aux emplois publics : rémunération des médecins agréés  

Médecine
Les sinistres médicaux déclarés semblent moins nombreux que prévu
La prescription d’un antibiotique sans surveillance médicale est-elle une faute ?
Chauffards de la responsabilité civile professionnelle médicale ?
Médecin collaborateur libéral : du pour et du contre...
Implications juridiques d’un défaut de diagnostic de corps étranger intra-oculaire
Droit médical - Les sites Internet francophones
Soyez votre propre médecin traitant !
La chirurgie esthétique : une chirurgie pour tous ?
Diplômes de la communauté européenne
Médecine, Europe et amnistie
Droit et téléradiologie  
Avenants de fin d’année  
Députés et sénateurs aiment le tabac, pas la santé  
Importation de cellules  
Médecin, clinique et clause de redevance d’honoraires  
Société hispano-américaine de droit médical  
L’illégalité de la circulaire du 2 février 2005 relative à la laïcité dans les établissements de santé  
Responsabilité contractuelle du médecin et circonstances exceptionnelles  
Les critères médicaux d’admission en affection de longue durée remis en question  
Le dépistage obligatoire et gratuit de la surdité neonatale a été voté par l’Assemblée nationale  

Ostéopathie


SUR LE WEB


Le consentement à l'acte médical en droit comparé
Les décisions médicales de fin de vie : comparaison France, Canada, Pays-Bas
La personne de confiance à Cochin Saint-Vincent-de-Paul
La personne de confiance en éthique clinique
La personne de confiance en médecine de ville
La personne de confiance dans les hôpitaux publics
Introduction de la notion de personne de confiance dans la loi
Dossier médical personnel et droits des personnes



Aurélie Olivier

Ostéopathie, qui peut faire quoi ?
 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2019 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5