| SOMMAIRE | PLAN | RÉSUMÉ    

 
Exercice libéral
Médecin collaborateur libéral : du pour et du contre...
Remplaçant ou collaborateur ?
mercredi 28 décembre 2005 -  Bertrand Hue

collaborateur.jpg« Remplacer » son remplaçant régulier par un médecin collaborateur libéral, voilà qui peut paraître séduisant pour un médecin installé. L’impression de sécurité donnée par un contrat officialisant une remplacement régulier peut rassurer un remplaçant qui craint pour sa stabilité. Mais tout cela n’est-il pas un miroir aux alouettes ?

cession.jpgLe contrat de médecin collaborateur libéral a vu le jour suite à la loi du 2 août 2005. [...]

Lire la suite de "Médecin collaborateur libéral : du pour et du contre..."

Voir aussi "Médecin collaborateur salarié ou libéral ?"

Voir aussi "A propos du médecin collaborateur libéral"

En savoir plus :

un article de Frédéric Senis

sur le site Le Remplaçant Médical



Partager   Publier sur Twitter  Publier sur Twitter  Publier sur Facebook  Publier sur Twitter  Publier sur Wikio  Publier sur Scoopeo  Publier sur Blogmarks  Publier sur Myspace  Publier sur Technorati  Ajouter un favori Google  Ajouter un favori LiveMSN  Publier sur Yahoo  Digg  Sphinn  del.icio.us  Zataz  Friendfeed 


 

Forum de l'article

  • > Médecin collaborateur libéral : du pour et du contre...
    3 février 2006, par O Puel

    Vous dites que l’assujettissement à la TVA dépend du montant annuel de la redevance et que l’exonération vaut pour un montant inférieur à 27 000 €. Dans le cas d’un fonctionnement en SCM de 6 associés pédiatres ou 4 d’entre eux désirent fonctionner en collaboration à raison de 2 demi-journées par semaine avec un 7ème pédiatre, pensez-vous que l’administration fiscale considérera la redevance individuelle concernant chacun des quatre pédiatres ou qu’il y a un risque qu’elle considère la globalité des honoraires dégagés par ce pédiatre et que la limite des 27 000 € s’applique sur cette globalité ? En effet, dans le premier cas il est probable que l’exonération de la TVA pourra jouer. Dans le deuxième cas, au contraire, il est probable que cette limite de 27 000 € sera atteinte ce qui entraînerait, nous semble-t-il, l’assujettissement à la TVA de l’ensemble de la SCM, y compris concernant les deux associés ne fonctionnant pas en collaboration.

    Merci de vos commentaires. Très cordialement.

    • > Médecin collaborateur libéral : du pour et du contre...
      8 février 2006, par Bertrand Hue
      Concernant l’assujetissement à la TVA, il semble que des discussions soient en cours . Il s’agit d’un véritable problème qui se pose à bon nombre de médecins souhaitant prendre un collaborateur libéral. Il s’agit plus de droit fiscal que de droit médical et donner un avis sur un dossier est délicat. Votre expert comptable ou un avocat fiscaliste seraient plus à même de répondre à votre question.
  • > Médecin collaborateur libéral : du pour et du contre...
    30 décembre 2005, par Ralph

    COUR DE CASSATION : Tribunal qui représente le dernier espoir pour un condamné de pouvoir se casser

    (Marc Escayrol)


Imprimer Imprimer cet article

      

  

 

 

  

 

Dans la même rubrique

La prescription d’un antibiotique sans surveillance médicale est-elle une faute ?
Assurance responsabilité civile professionnelle médicale : l’initiative privée mise à mal
A propos du médecin collaborateur libéral
Le dossier médical personnel
Renouvellement de la prescription de lunettes par l’opticien
Votre logiciel de prescription respecte t-il la Loi ?
Responsabilité civile 2006 : de nouvelles difficultés à prévoir ?
Infection nosocomiale et responsabilité de plein droit du praticien libéral
Le conseil national de l’ordre des médecins désavoué par le conseil d’État
Traitez... vos déchets !


THÈMES ABORDÉS

Cabinet
Affichage légal dans la salle d’attente du médecin
L’accès direct du patient au dossier médical en cabinet libéral
Médecin collaborateur salarié ou libéral ?
Ce que change la définition du conjoint collaborateur
2010 année généreuse  
Distinction entre cabinet médical et clientèle  
Les droits des conjoints collaborateurs  
Quand un cabinet devient établissement de soins  
Médecin collaborateur salarié : un retard justifié  
Le code du travail en consultation gratuite  

Collaboration
Le travail aidé : complémentarité ophtalmologie - orthoptie
Coopération entre professionnels de santé  
Collaborateur salarié : les contrats proposés par l’Ordre des médecins  
Assurance vieillesse du conjoint collaborateur  
Premier vote pour le Conseil de l’ordre infirmier  
Cadre infirmier et caisson hyperbare  

Entreprise
La Sham publie la sinistralité 2005 de ses assurés
Prévention, aptitude et médecine du travail
Les primes de responsabilité civile professionnelle des médecins sont justifiées...
Particularités des dispositifs médicaux « sur mesure »
Droit du travail - Actualité du jour
Demandes d’emploi : droit de la santé
Accident du travail, maladie professionnelle : qui décide ?
Le dossier médical face à la gestion des risques juridiques et financiers
Faut-il garder un œil sur ses dossiers ?
La résiliation unilatérale d’un contrat d’exercice libéral
Santé des employés et canicule  
Toutes les jurisprudences en droit médical  
Communication sur Internet des entreprises pharmaceutiques  
Dernières parutions en droit de l’entreprise  
Déclaration 2008 : un avocat fiscaliste gratuit à Paris  
Reclassement, employeur et médecin du travail  
Cadre juridique du métier de pharmacien  
Astreinte médicale et établissement privé  
Liens maladie-travail  
Convention collective du personnel des cabinets médicaux  

Législation
Des produits de santé défectueux...
Docteur, je vous donne mon cœur !
La Cour de cassation a-t-elle mis le feu aux poudres ?
Petit guide juridique du consommateur de chirurgie esthétique non réparatrice
Les fondements de la responsabilité médicale
Médecine et justice aux Etats-Unis
Ostéopathie, qui peut faire quoi ?
Le médecin soumis à la publicité
Le droit de prescription est-il à vendre ?
Ecole et certificats médicaux
Pharmacien et boîte "de secours" d’un traitement chronique  
Les ordres désapprouvent les procédures de coopération entre professionnels de santé  
HPST : le recul de Roselyne Bachelot  
Recueil international de législation sanitaire  
Prise en charge à titre dérogatoire de certaines spécialités pharmaceutiques, produits ou prestations  
Harmonisation européenne en matière de loi applicable à la responsabilité civile  
Remboursement des dispositifs médicaux prescrits par les masseurs kinésithérapeutes  
Associations des usagers de la Santé  
Candidats aux emplois publics : rémunération des médecins agréés  
Médecin étranger et Guyane  

Médecine
La violence en médecine
Chauffards de la responsabilité civile professionnelle médicale ?
Liens MMT
Législation et verres correcteurs (1/2)
Les sites syndiqués par Droit-medical.net
Le piège des bonnes pratiques médicales
Législation et verres correcteurs (2/2)
Droit médical - Les sites Internet francophones
Médecine & droit n°85
Le certificat d’aptitude à la vie scolaire n’a pas de fondement légal
Médecin en clinique, clause d’exclusivité et libre choix du patient  
Députés et sénateurs aiment le tabac, pas la santé  
Evaluation des pratiques médicales : enjeux sanitaires et juridiques  
Le conseil de l’ordre des médecins n’est pas seul juge  
Widget Mac - L’actualité en droit médical sur votre dashboard  
Accident du travail et VIH  
Démographie et installation médicales  
Pas de dérogation au secret médical  
Garde d’un médecin et réquisition  
Scolarité : une demande de certificat médical n’est justifiée que dans certains cas parfaitement définis  

Remplacement
Soyez votre propre médecin traitant !


SUR LE WEB


Projet de loi relatif aux attributions du garde des sceaux et des magistrats du ministère public en matière de politique pénale et d'action publique
Ordonnance DSK / Marcella I : Intimité de la vie privée, liberté d'expression et caractère fictionnel. Par Antoine Cheron, Avocat.
L'accès au droit au cœur de la dernière assemblée générale du Conseil National des Barreaux.
L'improbable échange de conditions générales d'affaires différentes. Par Guillaume Fort, Juriste.
Décret 2013-248 : prise en charge 100% des IVG et contraceptifs
La desserte par les transports en commun : critère accessoire ou prépondérant ? Par Cyrille Tchatat, Avocat.
La détermination de l'ancienneté du salarié. Par Xavier Berjot, Avocat.
Sur LegalShop.fr, diminuez le montant de vos achats...



Bertrand Hue
DESS de droit médical

Refus ou absence du salarié à la visite médicale du travail
Chauffards de la responsabilité civile professionnelle médicale ?
Ecole et certificats médicaux
Bon de transport : mode d’emploi
Ce que change la définition du conjoint collaborateur
 

  

 

Espace publicitaire .

 

 
 
© 2004-2014 Droit-medical.net  Tous droits réservés
MediaMed Iroises - 7402x.5